Soutenance des mémoires de fin d’étude : nos conseils pour faire carton plein

Soutenance des mémoires de fin d’étude : nos conseils pour faire carton plein

A l’école RACINE, l’heure est aux soutenances des mémoires de fin d’étude ! Bien plus qu’une simple présentation des conclusions d’un travail académique étalé sur plusieurs mois, c’est l’aboutissement d’une étape décisive du projet professionnel de nos chers étudiants. Au-delà du fond qui doit obéir aux considérations de l’indéboulonnable rigueur scientifique avec notamment les critères de validité et de crédibilité, c’est bien la prestation de l’étudiant le jour de la soutenance qui conditionnera sa note, mais aussi son potentiel et son employabilité. Vulgarisation, sens de la formule, goût pour la synthèse et aisance dans la prise de parole en public seront vos meilleurs alliés pour séduire le jury. Pour vous aider à aborder cette nouvelle aventure dans les meilleures dispositions, nous vous proposons aujourd’hui des conseils pratiques distillés par des professionnels. Au menu : des conseils pour la présentation orale, les règles d’or pour un document PPT professionnel et percutant et surtout deux fichiers à télécharger qui vous sont gracieusement offerts par M. Taleb Mohamed Reda, enseignant à l’école Racine, cadre dans le privé et doctorant à l’UCAM. C’est parti pour ce premier papier du blog flambant neuf de l’école RACINE !

#1 Fuyez les tergiversations théoriques !

Vous disposerez rarement de plus de 10 minutes pour soutenir votre mémoire de fin d’étude… les lauréats de l’école en savent quelque chose ! Cette contrainte de temps n’obéit pas seulement à des considérations d’ordre logistique. Elle vise en premier lieu à évaluer la capacité de l’étudiant à :

  • Identifier les points « dignes d’intérêt» de son mémoire ;
  • Les mettre en forme tout en prévoyant des apartés sur les concepts clés ;
  • Les présenter avec empathie, en se mettant à la place du jury, et oser une approche de vulgarisation.

« Concrètement, si votre sujet traite des problèmes de financement des PME au Maroc, ne consacrez pas la moitié de vos diapos à expliquer ce qu’est une PME », explique M. Taleb. « Malheureusement, il arrive souvent que les étudiants consomment les 10 minutes de la présentation avant même d’avoir commencé la partie pratique, ce qui se répercute défavorablement sur la note finale. Se professionnaliser, c’est aussi être capable d’aller à l’essentiel. Dans l’entreprise, votre supérieur vous reprochera de tourner autour du pot ». Solution ? Consacrez moins de 20% aux notions de bases (soit 2 à 3 diapos dans un document de 12 diapositives).

#2 Maîtrisez tous les mots qui figurent sur votre document

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’étudiant n’est pas censé maîtriser TOUTES les notions qui se rapportent à son domaine d’étude. Toutefois, il est tenu de maîtriser TOUT ce qui figure sur son travail. Une présentation PPT de soutenance ne dépassera que rarement la barre symbolique des 15 diapos, moyennement remplies. Partant de là, l’effort à déployer pour se documenter sur les concepts mobilisés n’est pas particulièrement intense. « En général, un document PPT de soutenance fait moins de 600 mots. 60% de ces mots ont une fonction linguistique (mots de liaison, déterminants, prépositions), le reste se rapportant au domaine d’étude. On estime généralement que les concepts nouveaux constituent moins de 10% de la totalité des mots du document, soit moins de 60 mots. Il est donc inadmissible que l’étudiant se présente sans les maîtriser, au moins à un certain degré », poursuit M. Taleb.

#3 Qui a dit que la forme était secondaire ?

C’est sans doute le point le plus laborieux de ce listing. Nous allons disséquer la question épineuse de la forme en trois sous-parties :

a-      La forme au sens strict

Cela concerne la taille, la couleur et le style de la police. « Il n’y a rien de moins professionnel que de proposer une présentation avec des polices d’écriture exotiques, des tailles de police qui varient du simple au quadruple et des couleurs flashy à la manière d’un cahier de souvenir des années 1990 », souligne M. Taleb. Lorsqu’il s’agit de la forme au sens strict, Less is More*. Optez pour une police unique. La variation de la taille et le gras viendront différencier les sections du corps du texte. Le même raisonnement s’applique aux couleurs : le noir sur un fond blanc fera le meilleur effet.

b-     Le design des diapos

A moins de disposer de compétences avancées dans la manipulation d’un logiciel de création de diapositives, préférez la sobriété à la fantaisie. « Personne ne vous reprochera une écriture noire sur un fond blanc, à condition d’être irréprochable sur l’alignement, le style et la taille de la police », explique M. Taleb. « Toutefois, le pari de la présentation PPT qui en met plein la vue vaut la peine d’être tenté si vous êtes un as de PowerPoint ».

c-      La forme de… l’étudiant !

Vous êtes aussi le vecteur de la forme de votre présentation ! L’aspect vestimentaire est bien plus important qu’on ne pourrait le penser. « S’habiller dans pareille circonstance est un art. Si vous êtes à l’aise avec le costume cravate (ou le tailleur pour les filles), allez-y. Sinon, un pantalon sobre est une chemise bien boutonnée pour les hommes, un pantalon corporate et un haut sombre pour les filles feront l’affaire. Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre tenue, votre prestation sera mitigée. Ne vous mettez pas la pression sur le volet vestimentaire. Evitez les extrêmes et les tenues fantaisistes et tout ira bien ».

# BONUS : 2 documents à télécharger gratuitement

M. Taleb propose aux étudiants de Racine, mais aussi aux autres, un guide concis et pratique pour réussir vos mémoires de fin d’étude ainsi qu’un modèle PPT avancé pour vos futures présentations.

Note de M. Taleb : le modèle PPT que je vous propose nécessite une machine performante. Il vous servira surtout dans votre vie professionnelle. Evitez de l’utiliser pour vos mémoires.

Documents à télécharger

Comment réussir son mémoire ? (document PPT)

Modèle PPT

2 commentaires

Leave a Reply to Ghita Cancel reply

  • Très intéressant merci

    Ghita Reply
  • merci pr le template

    Patrick GOMAN BOSSO Reply

Répondre à Ghita Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *